Procès à la Haye : Comment Gbagbo prépare le 18 juin
Posté par Gbagbo.ci le jeudi 3 mai 2012

Le président Laurent Gbagbo déporté en catimini à la prison de La Haye, au Pays-Bas, depuis le 29 novembre 2011, va comparaître le 18 juin prochain devant les juges de la Cour pénale internationale (Cpi). Ce procès qui intervient après la brève comparution du 5 décembre 2011, est attendu de tous, notamment des partisans et des patriotes africains qui continuent de s’interroger sur ce transfèrement de leur leader. Alors que des sceptiques et des mauvaises langues veulent semer le doute au sein de la grande famille des démocrates et des militants Fpi et Lmp, le président Laurent Gbagbo demeure serein. Les comploteurs viennent d’enregistrer un cinglant désaveu. En effet, selon des informations en provenance de La Haye, le «Woody», affiche une grande confiance et une implacable sérénité. Pratiquement étonnante avant sa comparution du 18 juin. Aussi confiant qu’il est, le détenu illégal de la prison de La Haye n’a pas manqué d’inviter à la quiétude dans son camp. «Le président Laurent Gbagbo respire la grande forme et reste grandement confiant pour le procès du 18 juin prochain. En tous cas, je vous assure qu’il est d’une sérénité étonnante», nous a confié un proche du dossier. Qui avoue sa joie vis-à-vis de l’attitude de M. Gbagbo. Qui ajoute que au regard des tractations en cours, le «dossier de transfèrement de Laurent Gbagbo à La Haye ne repose sur aucune preuve tangible. Il est vide». «Le droit sera dit le 18 juin. J’en suis confiant». Aurait confié Laurent Gbagbo, dont les propos sont rapportés par notre interlocuteur. Le président Gbagbo consulte, dissèque et apporte des critiques dans la ligne de défense et les méthodes de son collectif d’avocats. Ceux-ci, confirme notre source, sont agréablement surpris par son esprit ouvert et sa connaissance de divers sujets. Cette confiance affichée par l’ex-président est partagée par ses avocats, avec à leur tête Me Emmanuel Altit. Il a pu rassembler de nombreuses preuves, images et informations sur les évènements du 11 avril 2011 qui créeront à n’en point douter un séisme dans le nouvel ordre politique mondial que veut imposer l’occident au reste du monde. Trouvant juste le combat de Gbagbo, d’autres avocats bénévoles africains et européens ont rejoint le collectif d’avocats commis à la défense de Laurent Gbagbo. Face à cette grande confiance, Laurent Gbagbo a donc, selon la même source, appelé à la mobilisation des patriotes africains. «Que tous les patriotes africains restent mobilisés, j’ai foi que le droit sera dit le jour de ma comparution», a rassuré Laurent Gbagbo à ses hôtes. Cet appel a été entendu par les patriotes africains vivant en France. Ceux-ci ont loué un train à la Sncf pour se rendre à la Haye le 18 juin prochain. Ce train a été décoré entièrement à l’effigie du président Gbagbo afin de mobiliser le plus grand nombre d’Africains pour le 18 juin. Cette mobilisation exceptionnelle a même été évoquée dans le quotidien français «Le Parisien». Ce canard en a parlé dans son édition du mardi 1er mai. Mettant en exergue la forte popularité de Laurent Gbagbo à travers le monde entier. Ces patriotes africains sont convaincus que leur idole aura la justice de Dieu en sa faveur. C’est pourquoi, Miaka Ouretto a souligné lors de la convention du Fpi que le procès de La Haye va changer le monde. Au Fpi, a-t-il soutenu, le combat de la démocratie et la liberté a été déjà gagné car Laurent Gbagbo est dans la vérité. La sortie de l’ex-président donne davantage du coffre à ce qu’il avait dit un peu plutôt, lorsqu’il soutenait «On ira jusqu’au bout». En d’autres termes plus clairs Laurent Gbagbo compte utiliser tous les moyens légaux pour faire éclater la vérité sur la crise post-électorale en Côte d’Ivoire pour que l’Afrique s’affranchisse du joug colonial. «N’ayez aucune crainte», a-t-il rassuré ses interlocuteurs. Avec cette grande et impressionnante confiance de Gbagbo, l’heure est aujourd’hui au renforcement de la mobilisation en Europe comme en Afrique à un mois du procès à la Haye. Les patriotes africains et les Ivoiriens mettent les bouchées doubles pour réussir le déplacement à la Cpi. En vue de soutenir le plus célèbre pensionnaire de la Haye qui y séjourne injustement.

Fabrice Tété


Le Temps



 



 

 

Chargement ...
L' intervention du président Laurent Gbagbo s'adressant à la cour et aux Africains depuis la CPI